Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les différents domaines

La norme NF EN 16 811-1

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er août 2005 (modifié le 5 décembre 2018)

La norme NF EN 16 811-1 « Matériels de viabilité hivernale - Fondants routiers - Partie 1 : chlorure de sodium - Exigences et méthodes d’essai » de novembre 2016 remplace et complète la norme NF P 98-180 « Service hivernal – chlorure de sodium solide utilisé comme fondant routier – spécifications » (juillet 2003).

Cette norme définit les caractéristiques physico-chimiques du chlorure de sodium solide ou en solution, utilisable comme fondant routier, selon diverses classes de spécifications. Elle donne ainsi un cadre général de valeurs à respecter, mais offre également un choix pour l’acheteur qu’il devra spécifier dans son marché.

Définition du produit

Le produit contient comme composant essentiel du chlorure de sodium (NaCl), issu de divers mode de production :
- Sel gemme,
- Sel solaire, produit par évaporation naturelle d’eau de mer ou de saumure obtenue soit par dissolution de dépôts souterrains, soit par extraction de lacs salés,
- Sel ignigène (recristallisation de saumure produite par injection d’eau dans les strates de sel),
- Sel de seconde intention, coproduit ou déchet industriel revalorisé,
- Saumure de chlorure de sodium naturelle ou produite à partir de la dissolution de sel dans l’eau.

La teneur en chlorures

L’exigence de la norme européenne est de 90% de NaCl minimum pour le fondant solide. L’annexe française définit 2 classes de pureté : Classe A : 98 % minimum et classe B : 91 % minimum.
Ces classes répondent à diverses considérations :
- Production de saumure (quantités employées, entretien) : de préférence un sel de classe A (moins d’impuretés dans les cuves de dissolution)
- Entretien estival du réseau (propreté de la signalisation, colmatage des enrobés drainants).
Pour la saumure, la norme indique un titre massique compris entre 18% et 26%. Attention cependant, un titre massique de 26% correspond à la saturation d’une saumure à 20%. Or, en cas de baisse de températures, cette dernière est susceptible de recristalliser et de colmater les installations. Il est ainsi conseillé d’utiliser une saumure dont le titre massique est strictement inférieur à 23% (eutectique), voire 22% en tenant compte d’une marge de sécurité. Pour l’achat de saumure au-delà de 23%, une dilution dès réception du produit est nécessaire.

Humidité

Trois classes de pourcentage en eau pour le sel solide :
- Sec : ≤ 0,6 %
- Semi-sec : ≤ 2 %
- Humide : ≤ 6 %
A choisir selon les modalités de stockage.

Granularité

Quatre classes granulaires définies par leur fuseau de spécification :
- les sels extra-fins
- les sels fins
- les sels moyens
- les sels gros

permettent de répondre aux préoccupations suivantes :
- efficacité dans le temps,
- efficacité par rapport aux phénomènes à traiter,
- prise en compte de la nature des revêtements (capacité d’interception).

Teneur en antimottant

Les antimottants utilisables sont les hexacyanoferrates de sodium, de potassium ou de calcium et permettent d’éviter la reprise en masse. Ce traitement est caractérisé par la teneur en ions hexacyanoferrates[(Fe(CN)6)]4-.
La teneur en antimottant est étroitement liée au pourcentage en eau, donc aux modalités de stockage (vrac, abri, silo) : Teneur comprise entre 3 et 125 mg/kg

Teneur en sulfates solubles

La présence des sulfates solubles permettent de limiter la dégradation des bétons : SO42-
Teneur < 3% de la masse sèche pour les produits solides
Pour les produits liquides : teneur maximale de 0,6%

Autres exigences

- pH entre 5 et 10
- Teneur en métaux lourds et hydrocarbures afin de limiter l’impact environnemental du fondant . Les teneurs en aluminium et hydrocarbures ne sont exigées que pour les sels de seconde intention, coproduits ou déchets industriels revalorisés.
- Insolubles pour les saumures afin d’éviter l’encrassage des buses.
- ....

La note d’information n°33 de l’IDRRIM « Choisir un fondant routier. Le bon usage des normes NF EN 16811-1, NF EN 16811-2 et spécification technique NF TS 16811-3 » de mai 2017 vise à présenter le nouveau cadre normatif européen pour les fondants à usage routier.

Vous pouvez nous poser des questions ici