Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les différents domaines

Les stations météoroutières

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 août 2005 (modifié le 29 juillet 2019)

Sonde état de surfaceUne station météoroutière est un dispositif de recueil automatique de données en continu permettant de relever des paramètres météorologiques dans l’atmosphère ou sur la chaussée en zone circulée.

Les paramètres atmosphériques

- Température de l’air
- Humidité relative
- Température du point de rosée Illustration Station météo-routière
- Précipitations (nature, intensité, quantité)
- Visibilité
- Vitesse et direction du vent
- Rayonnement

Les principaux paramètres de la chaussée

- Températures de surface et dans le corps de chaussée
- Température de congélation ou de protection
- États de surface :
* Sec (aucune humidité)
* Humide (présence d’un film d’eau entraînant une diminution de l’adhérence, sans projections d’eau)
* Mouillé (présence d’un film d’eau entraînant une diminution de l’adhérence, avec projections d’eau)
* Givré (pellicule de glace par congélation de gouttes surfondues, ou de granules avec ramifications cristallines)
* Verglacé (congélation d’eau pré-existante, précipitation sur une surface à Ts < 0°C, ou précipitation de liquide en surfusion)

documents de référence


La norme NF P 99-321.1 de juin 2006 intitulée "Information et exploitation routières - Dispositifs de recueil des données météorologiques routières - partie 1 : Spécifications"

La norme NF P 99-320 d’avril 1998 intitulée "recueil des données météorologiques et routières - terminologie"

L’arrêté du 29 juin 1995 définit le cahier des charges relatif à l’homologation des stations météo-routières pour le service hivernal. Cette procédure rend obligatoire l’homologation des matériels installés sur le réseau routier et autoroutier national.

La série de normes NF EN 15518 qui sera à terme composée de 10 parties.

Parties publiées :
- NF EN 15518-1 de février 2012 intitulée "Matériels de viabilité hivernale - Systèmes d’information météorologique routière - Partie 1 : définitions globales et composants"
- NF EN 15518-2 de février 2012 intitulée "Matériels de viabilité hivernale - Systèmes d’information météorologique routière - Partie 2 : météorologie routière - Observations et prévisions recommandées"
- NF EN 15518-3 de février 2012 intitulée "Matériels de viabilité hivernale - Systèmes d’information météorologique routière - Partie 3 : exigences relatives aux valeurs mesurées par des matériels fixes"
- prEN 15518-4 de février 2012 intitulée "Matériels de viabilité hivernale - Systèmes d’information météorologique routière - Partie 4 : méthodes d’essais pour les matériels fixes"

Parties en cours d’élaboration :
- Partie 5 : Matériels mobiles - Exigences relatives aux valeurs mesurée
- Partie 6 : Matériels mobiles - Méthodes d’essai
- Partie 7 : Matériels portables - Exigences relatives aux valeurs mesurées
- Partie 8 : Matériels portables - Méthodes d’essai
- Partie 9 : Cartographie thermique
- Partie 10 : Échanges de données

La norme NF P 99-324 d’octobre 2006 intitulée "dispositifs de recueil des données météorologiques routières, langage de commande routier – formats des données échangées"

La norme NF P 99-324 d’octobre 2006 intitulée "information et exploitation routières, langage de commande routier – application aux unités de mesure et de traitement des données météorologiques routières"


Télécharger :