Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les différents domaines

Dangers météorologiques : La carte de vigilance

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mai 2005 (modifié le 10 juin 2020)

La carte de vigilance de Météo-France

La carte de Vigilance permet de savoir si, dans les 24 heures, un phénomène météorologique dangereux peut toucher un département. Il est donc nécessaire de la consulter régulièrement pour rester bien informé. Son objectif est d’aider à la prise de décision ; Des mesures simples et concrètes prises à temps peuvent garantir la sécurité des personnes et des biens matériels.
Juin 2020, le site se dote d’une interface épurée, plus ergonomique, avec des contenus plus concis pour faciliter l’accès et la lisibilité de l’information. Le site propose également une nouveauté importante : la mise à disposition de cartes de prévision de phénomènes dangereux présentant les risques pouvant survenir au-delà de 24 h jusqu’à 7 jours.

Les prévisions de phénomènes dangereux

(source www.meteofrance.fr)

Depuis 2020, le site vigilance fournit des prévisions de phénomènes dangereux signalant les événements météorologiques pouvant entraîner des conséquences graves pour la sécurité des personnes et des biens à compter du surlendemain et jusqu’ à 7 jours (accès via l’onglet « Prochains jours »).

Les phénomènes dangereux désignent des événements météorologiques de forte intensité pouvant entraîner des conséquences graves pour la sécurité des personnes et des biens. Ces phénomènes pourraient déclencher une vigilance orange s’ils se produisaient dans les prochaines 24 heures.

Ces prévisions indiquent la probabilité de phénomènes dangereux à compter du surlendemain et jusqu’à 7 jours. Elles visent à attirer l’attention sur les dangers liés aux conditions météorologiques au-delà des prochaines 24 heures (période couverte par la Vigilance). Le code couleur et le pourcentage affichés renseignent sur la probabilité de survenue de l’événement météorologique.

Cette estimation des risques météorologiques est destinée plus particulièrement aux gestionnaires de risques des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des entreprises. Elle s’adresse également à tous ceux qui ont besoin d’anticiper les phénomènes dangereux pour organiser et planifier leur activité. Elle pourra être complétée par les prévisions météorologiques qui détaillent le type de temps prévu à diverses échéances et les valeurs attendues (vitesse du vent, températures, etc.).

Quelques exemples de dangers météorologiques

Le vent : Un homme adulte mesurant 1,80 m et pesant 85 kg peut rester debout dans une rafale de vent à 120 km/h. Le vent peut déraciner des arbres ou les briser dès que sa vitesse atteint 100 km/h.

La foudre : Chaque année, Météo France enregistre un million d’impact de foudre sur le territoire français. Ces éclairs produisent une intense décharge électrique et une énorme quantité de chaleur (température pouvant atteindre 2 à 5 fois celle du soleil) . La foudre peut calciner un arbre, mettre le feu à un bâtiment ou encore causer des lésions très graves, parfois mortelles à des hommes ou à des animaux.

Les pluies intenses : En septembre 2002, il est tombé autant de pluie en 2 jours sur la ville d’Anduze (Gard) qu’en toute une année sur Paris (il pleut en moyenne en un an 650 litres d’eau/m² à Paris)

Les avalanches : Lors d’une avalanche, la neige qui dévale une pente peut atteindre une vitesse de l’ordre de 200 km/h. C. Chaque mètre cube de neige pèse entre 200 et 500 kg. Une avalanche peut tout emporter sur son passage.

Les routes verglacées : lorsque la chaussée d’une route est très froide (même si la température est légèrement au dessus de 0°C), la pluie qui tombe peut se transformer instantanément en glace.

La canicule : La canicule d’août 2003 a été exceptionnelle par sa durée et son intensité. La température maximale (de l’après midi) à Paris a dépassé 35°C durant 9 jours consécutifs, tandis que la température minimale (nocturne) restait supérieure à 21 °C. Le record absolu de température minimale (nocturne) a été battu les 11 et 12 août avec 25,5°C.

Grand froid : pendant une vague de grand froid, le corps humain n’est pas sensible qu’à la température. Le vent accentue la sensation de froid et accélère le refroidissement du corps. Une température ressentie à - 15°C correspond à :
- une température de l’air de -8°C et un vent de 20 km/h
- ou une température de l’air de -4°C et un vent de 80 km/h
Les grands froids augmentent les risques sanitaires, en particulier cardio-vasculaires et pulmonaires des personnes sensibles.

Des couleurs pour mesurer le niveau de risque

Rouge Une vigilance absolue s’impose : des phénomènes météorologiques dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus. Il est nécessaire de se tenir régulièrement au courant et de se conformer aux conseils ou consignes émis par les pouvoirs publics.

Orange Rester très vigilant : des phénomènes météorologiques dangereux sont prévus, se tenir au courant de l’évolution météorologique et suivre les conseils émis par les pouvoirs publics.

Jaune Etre attentif dans le cadre d’activités sensibles aux risques météorologiques : des phénomènes habituels dans la région, mais occasionnellement dangereux (mistral, orage d’été). Se tenir au courant de l’évolution météorologique.

Vert Pas de vigilance particulière.

Conseils de comportement

(des informations plus complètes sur le site du ministère de l’intérieur Conseils-face-aux-vigilances-meteo)

Vent violent Vent violent

- Risque de chutes de branches et d’objet divers
- Risques d’obstacles sur les voies de circulation
- Ranger ou fixer les objets susceptibles d’être emportés
- Limiter les déplacements

_

- Risque de chutes d’arbres et d’objets divers
- Voies impraticables
- Eviter les déplacements

Pluie innondations Fortes précipitations

- Visibilité réduite
- Risque d’inondations
- Limiter les déplacements
- Ne pas s’engager à pied ou en voiture sur une voie inondée

- Visibilité réduite
- Risque d’inondation important
- Eviter les déplacements
- Ne pas traverser une voie inondée, ni à pied, ni en voiture.

Orages Orage

- Eviter l’utilisation du téléphone et des appareils électriques
- Ne pas s’abriter sous les arbres
- Limiter les déplacements

- Eviter l’utilisation du téléphone et des appareils électriques
- Ne pas s’abriter sous les arbres
- Eviter les déplacements

Neige / verglas Neige Verglas

- Route difficile et trottoirs glissants
- Préparer les déplacements et l’itinéraire
- Se renseigner auprès du centre régional d’information et de coordination routière

- Routes impraticables et trottoirs glissants
- Eviter les déplacements
- Se renseigner auprès du centre régional d’information et de coordination routière

Avalanche Avalanche

- S’informer sur l’ouverture et l’état des secteurs routiers en altitude
- Se conformer aux instructions et consignes de sécurité en vigueur dans les stations de ski et communes de montagne
- La pratique de ski hors pistes balisées et ouvertes est particulièrement dangereuse.

- Eviter, sauf urgence, tout déplacement sur des secteurs routiers d’altitude
- Se conformer strictement aux mesures d’interdiction et consignes de sécurité mises en œuvre dans les stations de ski et communes de montagne.

Grand froid Grand froid

- Eviter l’exposition prolongée au froid et au vent et les sortie aux heures les plus froides
- Veiller à un habillement adéquat (plusieurs couches, imperméable au vent, à la pluie, couvrant la tête et les mains)
- Eviter les efforts brusques
- Veiller à la qualité de l’air et au bon fonctionnement des systèmes de chauffage dans les espaces habités
- Pas de boissons alcoolisées

- Eviter toute sortie au froid
- Veiller à un habillement adéquat (plusieurs couches, imperméable au vent, à la pluie, couvrant la tête et les mains)
- Eviter les efforts brusques
- Veiller à la qualité de l’air et au bon fonctionnement des systèmes de chauffage dans les espaces habités
- Pas de boissons alcoolisées

Canicule Canicule

- Passer au moins trois heures par jour dans un endroit frais
- Rafraîchir, mouiller le corps plusieurs fois par jour
- Boire fréquemment et abondamment, même sans soif
- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes

- Ne pas hésiter à demander de l’aide
- Rafraîchir, mouiller le corps plusieurs fois par jour
- Boire fréquemment et abondamment, même sans soif
- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes

Vous pouvez nous poser des questions ici