Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Les différents domaines

Le chlorure de sodium NaCl

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 mai 2005 (modifié le 17 mars 2017)

Les effets des fondants routiers sur l’homme sont quasiment inexistants et n’ont pas donné lieu à des études particulières. Dans le cas du chlorure de sodium, il est possible de se rapprocher des différentes normes concernant le sel de qualité alimentaire.

Les questions qui émergent le plus souvent en terme de santé publique concernent les agents anti-mottants, additifs utilisés pour empêcher la reprise en masse. Le traitement anti-mottant est caractérisé par la teneur en ion hexacyanoferrate (Fe(CN)6)4-

Dans l’approche de ce problème, on peut donc distinguer deux aspects :
- l’effet du chlorure de sodium
- l’effet de l’hexacyanoferrate

L’effet du chlorure de sodium

La seule maladie professionnelle reconnue concerne l’extraction minière du NaCl. Elle affecte les voies respiratoires (percement du cloisonnement nasal) et est attribuée à un mécanisme d’abrasion provoqué par les poussières de sel. Cette maladie est observée chez le personnel travaillant sur le front de taille et le concasseur - cribleur.

Effet de l’hexacyanoferrate

Les fondants routiers sont traités pour éviter leur reprise en masse par un additif anti-mottant. Les additifs utilisables sont les hexacyanoferrate alcalins ou alcalinoterreux (hexacyanoferrate de sodium, de calcium ou de potassium).

Selon les conditions de transport et de stockage, les teneurs minimales en antimottant sont les suivantes :
- classe de pourcentage en eau 1 et 2 < 3 mg/kg
- classe de pourcentage en eau 3 < 10 mg/kg
- Valeur maximale de 200 mg/kg
Cette teneur est déterminée par la méthode décrite en annexe A de la NF-P 98 180.

Le traitement anti-mottant est caractérisé par la teneur en ion hexacyanoferrate (Fe(CN)6)4-

Fiche toxicologique n°195 : Hexacyannoferrate(3-) et hexacyannoferrate(4-) de potassium de l’Institut National de Recherche et de Sécurité INRS :

Le document de l’Organisation Mondiale de la Santé ne semble pas indiquer une contre indication de ce produit en tant qu’additif alimentaire.

La norme CODEX STAN 150 présente les dispositions spécifiques relatives au sel de qualité alimentaire.
Elle détermine la concentration maximale dans le produit fini des divers additifs, notamment les ferrocyanures de calcium, potassium ou de sodium utilisés comme antiagglomérants.

Vous pouvez nous poser des questions ici