Etude d’enjeu et sécurité VH

publié le 3 août 2005 (modifié le 7 janvier 2013)

Texte extrait de "Etude d’Enjeu Sécurité et VH" de Didier Giloppé


Illustration route verglacée
Ne sont connues que peu de choses de façon objective en fait, hormis un chiffre de 1 à 2 % de tués sur chaussée enneigée ou verglacée qui circule ( le chiffre) depuis un certain nombre d’années ( p15 volume 4 du dictionnaire de l’entretien routier), en réalité il n’existe que très peu d’éléments de quantification de l’accidentologie liée au phénomène neige et verglas.

Le document de référence sécurité des routes et des rues ne traite pas de cet aspect les seuls commentaires existants sont les suivants « si certaines études mettent en évidence l’effet défavorable de précipitations neigeuses sur le risque d’accidents ( du moins sous les climats tempérés où le phénomène est assez rare) l’existence de sur-risque sur un route enneigée n’a pas été démontré. »

Etude d’Enjeu Sécurité et VH (format pdf - 2.7 Mo - 11/05/2005) par Didier Giloppé

Vous pouvez nous poser des questions ici